Déambulation gastronomique dans Rouen – Jeudi 17 avril 2014

 

 

 

A  l’initiative de Philippe DUJAY et Jean LOISEL, l’Ordre des Canardiers proposait un nouveau concept de manifestation, à savoir une déambulation gastronomique et culturelle dans Rouen.

36 convives ont ainsi été reçus successivement dans 3 établissements. Cette balade, sous un temps exceptionnellement clément, a été agrémenté des commentaires de Jacques TANGUY, guide conférencier et gentilhomme canardier.

Basé sur le principe des tapas, nous avons commencé notre périple à l’Hôtel de Dieppe-Quatre Saisons sur le thème de l’Italie. Julien MARCHAL GUERET nous a proposés comme apéritif un Moscato d’Asti accompagné de gaspacho de tomate, accras de morue, encornets sauce armoricaine, moules au curry, pommes de terre tièdes à l’huile et oignons ciselés, cœurs d’artichauts à la provençale, jambon ibérique et une animation culinaire :queue de crevette flambée au cointreau, ananas confits. Jacques TANGUY, toujours brillant et passionné, a présenté l’aspect historique des rues avoisinantes et de la source GAALOR.

Notre deuxième étape a été pour Jacques TANGUY de commenter le « square Verdrel » et d’expliquer l’origine de la rue aux Ours.

Philippe MOLINIE nous a reçus dans son restaurant « Chez Philippe » et avait pour thème l’Espagne. Le plat principal s’imposait : une paella accompagnée d’un vin espagnol.

Nous avons ensuite rejoint Le Rouennais où Gérard COUDRAY nous avait préparé des desserts sur le thème du Portugal et du chocolat. Accompagné de porto (servi généreusement !!), nous avons pu déguster trois desserts : velouté chocolaté alto-del sol, jubilé de cerises au caramel déglacé au porto et kirch, mousse chocolatée fourrée à la fève de Tonka sur un fond de pate sablée accompagnée de sa brochette de fruits.

Un grand merci à nos trois restaurateurs et à Jacques TANGUY qui ont contribué à une soirée réussie pour cette première.

Jean LOISEL

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Le Dieppe

 

 

 

Chez Philippe

 

 

 

Le Rouennais